vendredi 13 décembre 2013


Démocratie tronquée à la française le 12 décembre 2013 à Reims.

Le plein exercice de la démocratie suppose que les citoyens puissent disposer d' assez d'informations sur les grands choix possibles dans la cité pour être en mesure de choisir réellement. Il suppose aussi que les médias ne fassent pas croire à l'opinion que pour changer de politique, il n'y a qu'un choix possible, même si celui-ci ne correspond pas exactement à ses aspirations (manipulation par le « vote utile »).
Hier, France Culture et France Bleu ne servaient pas la démocratie, mais ceux qui mènent en France depuis 40 ans la même politique, pour les uns (PS) en affichant clairement leur programme, pour les autres RPR puis UMP en se faisant élire sur un programme soit-disant différent de celui des socialistes pour  mettre en œuvre celui de la gauche une fois au pouvoir ( fiscalité, immigration, politique douanière, politique internationale, justice, politique sociétale, etc...).
Ainsi, le 12 décembre 2013, France Culture et France Bleu commençaient à Reims un tour de France sur la campagne pour les municipales qui avait pour point d'orgue une confrontation entre le maire sortant, Mme Adeline Hazan (PS) et Arnaud Robinet (UMP) présenté de facto comme l'alternative à la gestion socialiste. C'est là un déni de démocratie et une façon de manipuler une nouvelle fois les électeurs. Qui ne sait, en effet, que les idées du Front National sont bien plus partagées dans l'opinion que ne le montrent les résultats pourtant sans cesse en hausse du parti de Marine Le Pen ? C'est ce mécanisme du vote dit « utile » que les médias gouvernementaux ou contrôlés par quelques banques et quelques sociétés internationales , de très grosses fortunes françaises de gauche ou de la « droite » UMP, essaient de mettre en œuvre pour arrêter la vague montante qui se lève et poursuivre la politique mondialiste qui permet à la finance apatride de prospérer.
Rassurez-vous, les courants de libération ne peuvent être arrêtés. Ce n'est qu'une question de temps.
Hier soir nous étions dans la rue devant le café où notre tête de liste n'avait pas été invitée à intervenir pour distribuer le tract ci-après mis en ligne dans sa version en polychromie (le tract distribué était en noir sur fond bleu).

Jean-Claude Philipot
Directeur de campagne de la liste Reims Bleu Marine.

Nota bene : je souligne ici, s'agissant du document ci-joint et afin de tenir compte d'une remarque sur l'orthographe de la ville de Châlons-en-Champagne, j'attire l'attention sur le fait que la première moitiè du tract  ne fait que reproduire une partie du texte de l'annonce de l'émission sur le site France Bleu. celui-ci a été parfois écourté, mais simplement  repris in extenso par mécanisme de « copier-coller ».




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire