mercredi 1 janvier 2014


GESTION HAZAN: UNE DETTE PUBLIQUE DIMINUÉE DE 4,18% en 8 ans !!!

  - 2008: 332 553 000 € de dettes pour 191 325 h, soit 1738 € /h ( moyenne de la strate, donc des villes de même importance: 1091 €);
 - 2009: 346 248 000 € de dettes pour 188 078 h, soit 1841 €/h (moyenne de la strate: 1085 €/h)
- 2010:336 317 000 € de dettes pour 187 650 h, soit 1792 €/h (moyenne de la strate: 1090 €/h);
 - 2011:321 836 000 € de dettes pour 185 541 h, soit 1735 €/h (moyenne de la strate: 1080 €/h )
- 2012: 318 605 000 € de dettes pour 184 984 h, soit 1722 €/h (moyenne de la strate: 1084 € / h).
PS: la population indiquée est celle au premier janvier de l'exercice ( chiffres du ministère des Finances sur le site alize2.

A ce rythme, et pour supprimer tout endettement, on en aurait pour 191 ans...
Pas d'étonnement. Chez les socialistes la réduction de la dette, la diminution de la pression fiscale, les économies, ce n'est pas dans leur culture.
Mais attention, la dette actuelle est de la responsabilité de l'ancienne majorité UMP-RPR, et comme l'a parfaitement démontré lors du dernier conseil municipal Serge Pugeault, deuxième adjoint de Madame Hazan, la droite ( lire l'UMP...) n'a pas de leçon a donner à la gauche au regard de l'endettement de Marseille ou de Nice.
C'est très vrai, mais on pourrait aussi citer, selon les informations mises en ligne par le Figaro le 26/9/2013:
 - Levallois-Perret ( UMP) avec 11 447 €;
 - Cannes (UMP) avec 3733 € /h; 
- St Ouen (Front de Gauche/PC) avec 3390 € / h;
Bagnolet- PC- avec  3281 €/h;
Fréjus ( UMP) avec 2986 € /h.

Notons que dans ces villes, contrairement à Reims la stabilité du parti en charge des villes précitées rend pleinement responsables de l'actuelle situation la majorité actuellement en place (les équipes actuelles ne peuvent accuser leur opposition).
Alors les leçons de la droite UMP/ RPR en matière de gestion, on s'en tape...
DEMAIN RÉMOIS, POUR UN VRAI CHANGEMENT, VOUS CHOISIREZ LA LISTE REIMS BLEU MARINE CONDUITE PAR ROGER PARIS.
Rien ne sera facile, notamment avec l'annonce d'une réduction probable aux communes d'une dotation globale de fonctionnement qui pourrait atteindre 40 % ( coupe sombre de plus de 22 000 000 d'€ !), mais notre objectif est de réduire la dette comme on l'expliquera dans notre programme.

Jean-Claude Philipot
Directeur de programme de la liste Reims Bleu Marine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire